Goto main content


Nos priorités pastorales

​​​​​​​

​​​​​​​

Nos priorités missionnaires

Depuis 2018, notre diocèse est entré dans un processus de discernement sous l’action de l’Esprit Saint, appelé processus synodal. Toutes les communautés paroissiales, ainsi que des organismes du diocèse, partenaires en mission, ont été invités à y participer. Dans notre paroisse, en plus des délégués qui y ont pris part activement, plusieurs paroissiens et paroissiennes ont participé aux rencontres et à la réflexion. Au terme de presque trois ans, et à cause de la Covid, le processus synodal se conclut par la lettre pastorale que Mgr Paul-André enverra à tous les diocésains et diocésaines. Dans cette lettre, avec le concours des délégués, des membres des conseils pastorale diocésain et presbytéral, il identifie quelques priorités.

Qu’est-ce qu’une priorité?
Les priorités (en pastorale et en mission) ne sont pas d’abord une liste de projets à réaliser. Elles ne cherchent pas à fixer des objectifs ou des actions à accomplir. Elles constituent avant tout un élan, une dynamique qui nous invite à continuer à être guidés dans la mission du Christ par l’Esprit.
Les priorités donnent un horizon, un point de référence à l’Église diocésaine de Gatineau et à nos communautés paroissiales. Elles stimulent notre imagination, éveillent nos désirs et provoquent notre action. Surtout, elles sont là pour nous unir dans la mission. Elles sont un appel et un chemin de renouveau pour l’Église en Outaouais.


Les priorités identifiées

  • L’importance de la parole de Dieu. Au cœur de notre mission, il y a la Parole. Nous éloigner de la Parole, c’est nous éloigner de la mission du Christ. Nous devons constamment puiser aux sources de la Parole.
  • La Parole nous renouvelle continuellement et nous met sur le chemin d’une conversion profonde, d’un renouveau pastoral et missionnaire fondamental.
  • Accompagner les jeunes familles dans la diversité de leurs histoires et de leurs origines.
  • Faire route avec les personnes âgées, mais aussi avec celles qui les plus fragiles, les pauvres et celles qui sont blessées dans leur dignité humaine

La synodalité

Au niveau diocésain, il a été proposé de mettre sur pied une nouvelle structure : une assemblée synodale permanente. Mais plus qu’une structure, comme communauté chrétienne, il nous faut développer un esprit synodal. Pour la pape François, la synodalité n’est pas d’abord une technique, une structure ou une stratégie; elle est l’être même de l’Église et la voie de son renouveau. Car l’Église est synodale par nature.
Comme les autres paroisses du diocèse, nous recevons ces priorités, dans l’action de grâce, comme un appel à nous laisser convertir de l’intérieur pour libérer un chemin de créativité. Ce chemin, nous ne pouvons pas le prendre seul; nous devons le prendre ensemble. C’est cela la synodalité.

Le monde contemporain, de plus en plus sécularisé, est un immense défi pour l’Église dans sa mission d’annoncer l’Évangile. En même temps, nous travaillons à accueillir ce monde comme un signe de temps qui nous donne l’occasion de renouveler notre présence au cœur de l’histoire humaine.

Être missionnaire aujourd’hui, c’est oser partager avec les autres la richesse de notre expérience de foi, évidemment dans le respect de leur liberté. Les priorités sont en ce sens des manières les plus ajustées d’être au service de l’Évangile en ce moment. Elles nous montrent ce que nous pouvons le mieux mettre en œuvre, compte tenu de ressources (humaines et financières) dont nous disposons et compte tenu de ce que nous sommes.

Paroisse Notre-Dame de l'Eau Vive

30 Rue Saint-Onge, Gatineau, QC J8Y 5T6
(819) 777-0553
secretariat@ndeauvive.org

© 2021 Notre-Dame de l'Eau Vive. Tous droits réservés.

Créé par Communications et Société propulsé par SedNove